Modifié le 22/05/2024

Territoire

86 communes

4 Communautés de Communes

1 928 km²

45 085 habitants

Le Pays Berry St-Amandois est un vaste territoire rural de 86 communes pour 1928 km². Il se situe au sud du département du Cher et de la région Centre-Val de Loire, à la frontière des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine.

Il est composé de 4 communautés de communes :

  • Arnon Boischaut Cher (18 communes)
  • Berry Grand Sud (32 communes)
  • Cœur de France (19 communes)
  • Le Dunois (17 communes)

Il est articulé autour de son unité urbaine de près de 12 000 habitants, constitué des communes agglomérées autour de St-Amand-Montrond, sous-préfecture, également pôle économique et de services du territoire.

Elle est complétée de pôles d’appui que sont les communes de Dun-sur-Auron, Châteaumeillant, Lignières, Châteauneuf-sur-Cher, Culan, le Châtelet et Levet et de communes très rurales (80% des communes ont moins de 500 habitants).

Au 1er janvier 2023, le pays compte 45 085 habitants.

Le territoire est situé à la charnière de deux grands ensembles géographiques et géologiques : le bassin parisien au Nord et la massif central au Sud.

Au nord, le territoire est légèrement vallonné et les altitudes oscillent entre 100 et 200 m. Ce relief souple est arrêté au sud par les cuestas orientées est-ouest qui suivent globalement une ligne Touchay / Saint-Amand-Montrond / Vernais.

Vers le sud les altitudes augmentent jusqu'au point culminant du Magnoux, dans la Marche, qui culmine à 504 m.

Le Pays est parcouru par un réseau hydrographique dense. Les principales vallées sont celles du Cher, de l'Arnon et de l'Auron. Elles sont toutes les trois orientées selon un axe sud-est / nord-ouest et appartiennent au bassin de la Loire.

La faible pente des couches sédimentaires a généré des cours d'eau méandreux. Les vallées s'inscrivent dans des plaines alluviales peu profondes et souvent larges.

La vallée de l'Arnon, qui vient s'encaisser vers le sud dans les roches dures de la Marche, fait figure d'exception.

Le canal de Berry traverse le territoire via la vallée du Cher jusqu’à St Amand. Il rejoint ensuite Charenton puis se divise en deux branches. L’une continue vers Sancoins, l’autre suit la vallée de L’Auron. Le canal, étroit pour la navigation, est déclassé depuis 1955.

Sont généralement distinguées quatre petites régions agricoles :

- La Champagne au nord

- Le Boischaut au centre

- La Marche au sud

- La Vallée de Germigny à l'est, au sud de la cuesta

Les variations géologiques, topographiques mais aussi climatiques qui caractérisent le territoire se traduisent par des paysages très contrastés entre le nord et le sud du pays. Tandis que la Champagne, marquée par des champs ouverts de grande culture, occupe les terrains sédimentaires du nord, les deux tiers du pays sont recouverts traditionnellement par le bocage, constitué de parcelles de culture et de prairies encloses dans un maillage de haies et d'arbres mais dont la perception varie en fonction de la topographie.